Wolfkingusa.net » Les news animaux » Assurance chevaux : qu’est-ce qu’une assurance ?

Assurance chevaux : qu’est-ce qu’une assurance ?

Le principe de l’assurance est simple ! C’est une prestation de service reliant le prestataire (l’assureur) à son client (l’assuré), portant sur un risque (l’objet de l’assurance), à travers un contrat mentionnant les clauses qui définissent le contrat.

Le contrat en lui-même peut contenir des clauses sur la durée de l’assurance, l’objet de l’assurance, les risques couverts, les cotisations que doit verser l’assuré …etc.

Il est possible de souscrire à une assurance pour tout dommage pouvant atteindre un bien mobilier, bien immobilier, la santé, la vie …etc, mais aussi un animal tel que le cheval comme c’est le cas dans cet article.

Il existe plusieurs types de contrats d’assurance, on cite les plus connus :

  • Assurance vie ;
  • Assurance dommages ;
  • Assurance de personnes ;
  • Assurance de biens et de responsabilités.

Histoire moderne des assurances :

En France, les assurances ont fait leur apparition en 1668 grâce à Colbert et sa chambre générale des assurances à Paris pour les bateaux.

Ensuite grâce à la croissance du commerce à Londres et le transit maritime, Edward Lloyd crée sa taverne pour affréteurs et les négociants de tous genres. Cette taverne reste jusqu’à aujourd’hui un point de rencontre et une source d’informations pour le monde maritime. Aujourd’hui appelé le Llyod’s, devenu un point de repère pour l’assurance maritime.

En réalité, l’assurance moderne trouve ses origines après le grand incendie de Londres de 1666 qui a détruit 13 200 bâtiments, suite auquel, Nicholas Barbon crée un bureau d’assurance pour les bâtiments.

C’est au tour des États-unis de s’y mettre aux assurances, grâce à Benjamin Francklin qui crée sa première compagnie en 1732.

A partir du 19éme siècle, de grandes sociétés d’assurance voient le jour un peu partout telle que Phénix, l’Union ou le Soleil …etc.

Assurances chevaux : comment assurer mon cheval?

L’assurance sert donc à prévenir les aléas de la vie. Mais peut aussi servir à assurer une bête comme c’est le cas d’un cheval dans cet article.

En France par exemple, des compagnies d’assurance proposent des formules permettant d’assurer son cheval en formule responsabilité civile.

Même si vous n’êtes pas obligé d’assurer votre cheval, nous vous conseillons tout de même de prendre une assurance pour prévenir les dommages que peut causer votre animal.

Attention par contre, il existe deux types d’assurances responsabilité civile:

  • La RCPE (ou responsabilité civile de propriétaire d’équidés) : qui ne couvre le cheval que lorsqu’il n’est pas monté ;
  • La RC en équitation : en plus d’assurer le cheval, l’assurance couvre aussi le cavalier lorsqu’il monte le cheval.

En France, le leader spécialisé dans l’assurance des chevaux n’est autre que Cavalassur mais vous pouvez aussi passer par un comparateur d’assurances (Il en existe plein) qui vous permettent de comparer entre les différentes assurances et choisir la formule qui convient le mieux pour votre cheval.

Si tu veux d'autres posts ?